Des astronautes sont allés dans l’espace pour réparer le spectromètre de l’ISS

Par: Marcel Fabre | 2020-03-17

Les astronautes américains et italiens Andrew Morgan et Luca Parmitano sont allés dans l’espace lundi – pour la troisième fois en trois semaines – à bord de la Station spatiale internationale (ISS) pour réparer le spectromètre magnétique alpha placé sur sa coque. Diffusion sur le site de l’agence spatiale américaine – NASA.

Morgan et Parmitano vont installer de nouvelles pompes pour le système de circulation du refroidisseur LCG afin de tester davantage ses performances pour d’éventuelles fuites. Au total, quatre lancements spatiaux sont prévus pour réparer le spectromètre. Les précédents astronautes se sont produits les 15 et 22 novembre.

L’instrument de 7,5 tonnes, dont la production a pris 14 ans et 1,5 milliard de dollars, a été livré à l’ISS à bord de la navette Endeavour en mai 2011. Il a été créé avec la participation de 56 instituts de 16 pays, dont la Russie. Avec ce vaisseau spatial, les scientifiques espèrent trouver des traces d’antimatière, étudier la composition et le spectre énergétique des rayons cosmiques primaires, ce qui permettra de comprendre comment l’univers s’est formé.

Le spectromètre était censé fonctionner sans problème sérieux pendant 10 à 18 ans, mais les pannes ont commencé trois ans après sa mise en service. Si la réparation est réussie, il sera possible de poursuivre la recherche jusqu’en 2024.

En plus de Morgan et Parmitano, les Russes Alexander Skvortsov et Oleg Skripochka, ainsi que les Américaines Kristina Cook et Jessica Meir, travaillent maintenant sur l’ISS.

Source: TASS.RU

Source

Si vous avez trouvé une erreur dans le texte, veuillez nous en aviser en sélectionnant ce texte et en appuyant sur Ctrl+Enter.

Suivant: M52 – amas ouvert
Précédent: M53 – amas globulaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rapport de faute

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs en chef: