La Douma va discuter de la ratification de l’accord de la CEI sur l’exploration spatiale à des fins pacifiques

Par: Daniel Renard | 2020-04-04

Lors de sa session plénière du jeudi 17 octobre 2019, la Douma d’État examinera en première lecture un projet de loi sur la ratification de l’accord sur la mise en œuvre des activités communes des États membres de la CEI dans le domaine de l’exploration et de l’utilisation de l’espace extra-atmosphérique à des fins pacifiques.

L’accord a été signé par les chefs de gouvernement de la Russie, de l’Arménie, de la Biélorussie, du Kazakhstan, du Tadjikistan et de l’Ouzbékistan le 2 novembre 2018 à Astana lors d’une session du Conseil des chefs de gouvernement du Commonwealth. Selon les documents explicatifs, le document « est conçu pour établir un cadre organisationnel pour la coopération multilatérale dans ce domaine. Il vise également à faciliter le développement et la conclusion d' »accords et autres conventions sur des domaines spécifiques d’activités spatiales conjointes » entre les parties.

Le document vise à réunir « les ressources intellectuelles, scientifiques et de production des États membres de la CEI intéressés » dans le domaine de la recherche spatiale, de la création et de l’utilisation conjointe des systèmes nationaux de télédétection, du développement et de l’application des technologies de navigation par satellite GLONASS. Il traite notamment de l’étude conjointe des planètes, du développement des vaisseaux spatiaux et de leurs composants, de la création et du développement d’infrastructures au sol, de la protection de l’environnement spatial, ainsi que des vols spatiaux habités et de la formation du personnel pour l’industrie.

L’accord précise les dispositions de la Convention de la CEI sur la coopération en matière d’exploration et d’utilisation pacifique de l’espace extra-atmosphérique relatives à la protection des droits de propriété intellectuelle créés ou fournis dans le cadre de la coopération, à l’échange d’informations confidentielles, aux mesures de protection de la technologie et au fonctionnement du Conseil interétatique de l’espace. « Ainsi, les deux documents – la convention et l’accord – formeront la base d’un nouveau cadre juridique international pour la coopération multilatérale entre les États membres de la CEI dans l’exploration et l’utilisation de l’espace à des fins pacifiques », a déclaré le cabinet des ministres russes.

Selon la commission du profil de la Douma, la mise en œuvre de l’accord contribuera à la réalisation de l’objectif du programme d’État « Activités spatiales de la Russie pour 2013-2020″.

Source: TASS.RU

Source

Si vous avez trouvé une erreur dans le texte, veuillez nous en aviser en sélectionnant ce texte et en appuyant sur Ctrl+Enter.

Suivant: Les astéroïdes ont suggéré l’existence de « volcans de fer »
Précédent: L’astéroïde Itokawa était étonnamment riche en eau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rapport de faute

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs en chef: