La JAXA lance l’observatoire spatial ASTRO-H pour l’étude des trous noirs et des galaxies

Par: Daniel Renard | 2020-08-27

Les amateurs de trous noirs et d’amas galactiques ainsi que les amateurs d’astronomie à rayons X peuvent se réjouir! Le vendredi 12 février 2016, l’Agence japonaise d’exploration aérospatiale (JAXA) lancera ASTRO-H depuis le centre spatial de Tanegashima.

Les amateurs de trous noirs et d’amas galactiques ainsi que les amateurs d’astronomie à rayons X peuvent se réjouir! Le 12 février 2016 à 11h45, heure de Moscou, l’Agence japonaise d’exploration aérospatiale (JAXA) lancera le satellite ASTRO-H depuis le cosmodrome du centre spatial Tanegasima. L’observatoire spatial est équipé d’appareils de mesure modernes et de deux miroirs conçus au Goddarad Space Flight Center de la NASA.

ASTRO-H permettra de réaliser une percée dans l’étude d’une grande variété de phénomènes à haute énergie dans l’espace: de la matière surchauffée au bord d’une « chute » dans un trou noir à l’évolution d’énormes amas de galaxies. L’observatoire est équipé de quatre instruments de pointe couvrant une large gamme d’énergie, des basses énergies d’environ 300 eV aux rayons gamma de 600 000 eV.

« Nous observons les rayons X dans tout l’univers, partout où les particules de matière ont une énergie suffisamment élevée. Les radiations se produisent dans diverses conditions, notamment lorsque les étoiles explosent, à cause de champs magnétiques extrêmes et d’autres phénomènes. Et nous ne pouvons pas voir tous ces événements sur d’autres longueurs d’onde », a déclaré Robert Petré, chef du laboratoire d’astrophysique à rayons X du Goddard Space Flight Center de la NASA.


ASTRO-H au Centre spatial de Tsukuba, Japon. Crédits: JAXA

Si vous avez trouvé une erreur dans le texte, veuillez nous en aviser en sélectionnant ce texte et en appuyant sur Ctrl+Enter.

Suivant: L’étonnante beauté de la galaxie spirale NGC 986
Précédent: Comment le marché du lancement de satellites commerciaux va-t-il évoluer?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rapport de faute

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs en chef: