Lavrov a annoncé le placement d’armes américaines dans l’espace

Par: Daniel Renard | 2020-04-14

Moscou voit des signes inquiétants du début d’une campagne aux Etats-Unis pour préparer le terrain au rejet du Traité d’interdiction complète des essais nucléaires (CTBT). Le ministre russe des affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a écrit à ce sujet dans son article « Le monde à la croisée des chemins et le système de relations internationales de l’avenir ». Ce matériel a été publié sur le site web de la publication « La Russie dans la politique mondiale ».

Selon lui, les autorités américaines ont également lancé des plans de déploiement d’armes dans l’espace, rejetant ainsi les propositions de négociation d’un moratoire sur ces activités.

M. Lavrov a également souligné que les perspectives du traité sur les mesures visant à réduire et à limiter davantage les armements stratégiques offensifs (START III) n’étaient pas claires. Washington n’a pas répondu à la proposition de la Russie d’étendre le traité en février 2021, a-t-il déclaré.

En outre, M. Lavrov a rappelé le retrait des États-Unis du plan d’action global conjoint sur le programme nucléaire iranien et leur refus d’appliquer les décisions du Conseil de sécurité des Nations unies sur la colonisation palestino-israélienne.

Le traité d’interdiction complète des essais nucléaires a été adopté lors de la 50e session de l’Assemblée générale des Nations unies en septembre 1996. Pour que le traité entre en vigueur, il doit être ratifié par les États possédant la technologie nucléaire, notamment Israël, l’Iran, l’Égypte et les États-Unis.

Source: RBC.RU

Source

Si vous avez trouvé une erreur dans le texte, veuillez nous en aviser en sélectionnant ce texte et en appuyant sur Ctrl+Enter.

Suivant: Les scientifiques ont reçu des images de l’astéroïde 2003 SD220
Précédent: Obtention d’images radar de l’astéroïde 2017 BQ6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rapport de faute

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs en chef: