Le Cosmodrome de Plesetsk a 25 ans

Par: Marcel Fabre | 2020-03-25

Il y a un quart de siècle, le 11 novembre 1994, un décret du Président de la Fédération de Russie sur l’établissement du premier cosmodrome d’essai d’État du ministère de la défense de la Fédération de Russie au sein des forces militaires et spatiales sur la base du Centre principal d’essai et d’application des outils spatiaux a été signé. Ce décret a officiellement donné à Plesetsk le statut de cosmodrome, a déclaré le ministère de la Défense.

Les lancements des lanceurs Soyouz-2 et Angara depuis les aires de lancement du site de Plesetsk assureront le retrait de tous les engins spatiaux défensifs du territoire de la Fédération de Russie. Cela a été rapporté dans une déclaration du ministère de la défense, qui a été distribuée lundi.

« La création des complexes de fusées spatiales « Soyouz-2″ et « Angara » sera l’occasion de lancer tous les engins spatiaux de défense à partir du territoire russe, c’est-à-dire une indépendance véritablement garantie de l’espace militaire intérieur », – a déclaré dans un message dédié au 25e anniversaire du moment où Plesetsk a reçu le statut officiel de cosmodrome (le décret a été signé le 11 novembre 1994).

Pour l’instant, le lancement de « Angara » n’est possible qu’à partir de Plesetsk. Le premier lancement du missile de classe légère de cette famille (« Angara-1.2″) a eu lieu en 2014, le lourd (« Angara-A5″) – également en 2014. Le Centre Khrounitchev a indiqué précédemment que le deuxième lancement d’Angara-A5 est prévu pour décembre 2019.

Le ministère de la Défense a souligné que ce missile, ainsi que le « Soyuz-2″ de diverses modifications, est construit sur une base d’éléments nationaux modernes et est conçu pour « assurer le maintien du groupe orbital dans les prochaines décennies. Afin d’accroître les capacités du cosmodrome en 2019, la reconstruction du deuxième complexe de lancement de la fusée Soyuz-2, destinée à la classe moyenne, a été achevée. Depuis Plesetsk, les lanceurs Rokot sont également envoyés dans l’espace.

Au cours des 25 dernières années, a noté le service de presse du département militaire, depuis le cosmodrome le plus septentrional « il y a eu environ 180 lancements de fusées à usage spatial, qui ont mis en orbite plus de 350 engins spatiaux à des fins diverses », a également effectué environ 80 lancements de missiles balistiques intercontinentaux.

Aujourd’hui, le territoire de Plesetsk est de 176 mille 200 hectares, où se trouvent des complexes de départ et techniques, une station de remplissage et de neutralisation, 1473 bâtiments et structures, 237 installations d’alimentation électrique. Les installations de mesure du cosmodrome comprennent également des points à Mirny, Severodvinsk, Naryan-Mar et Norilsk.

Source: TASS.RU

Source

Si vous avez trouvé une erreur dans le texte, veuillez nous en aviser en sélectionnant ce texte et en appuyant sur Ctrl+Enter.

Suivant: M21 – amas ouvert
Précédent: M22 – Amas Globulaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rapport de faute

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs en chef: