Les États-Unis ont signalé qu’un satellite militaire russe était hors orbite

Par: Daniel Renard | 2020-04-17

Lancé en 2017, le satellite inspecteur du ministère russe de la Défense « Cosmos-2521″ a brûlé dans l’atmosphère. Ceci découle des données du North American Aerospace Defense Command (NORAD, Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord), distribuées par des sites spécialisés.

La machine est sortie de son orbite jeudi. La dernière fois que le satellite a été enregistré par la surveillance dans la nuit du 12 septembre 2019. L’apogée de l’orbite du satellite était alors de 126 km, le périgée – 113 km. Après cela, les dispositifs de surveillance spatiale du Commandement n’ont plus détecté le satellite en orbite.

Auparavant, les États-Unis ont pris connaissance de plusieurs nouvelles manœuvres de Cosmos-2521.

Selon Space-track.org, le satellite Cosmos-2521, capable d’effectuer des manoeuvres orbitales de dizaines et de centaines de kilomètres, a été lancé le 23 juin 2017 depuis le site de lancement de Plesetsk par le lanceur Soyouz-2.1v dans le cadre de Cosmos-2519, qui a ensuite été séparé en orbite. Le ministère russe de la Défense avait alors officiellement annoncé ce lancement, mais le rapport du ministère ne faisait référence qu’au Cosmos-2519.

Source: TASS.RU

Source

Si vous avez trouvé une erreur dans le texte, veuillez nous en aviser en sélectionnant ce texte et en appuyant sur Ctrl+Enter.

Suivant: Nouveau-nés ou survivants? Comment les vents des trous noirs détruisent et créent des molécules
Précédent: Les astronomes ont découvert une centaine et demie de trous noirs qui sont sur le point d’entrer en collision

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rapport de faute

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs en chef: