M104 est une galaxie spirale dans la constellation de la Vierge

Par: Daniel Renard | 2020-03-03

m104

M104 (Messier 104, Messier 104, NGC 4594, galaxie du Sombrero) est une galaxie spirale de la constellation de la Vierge à une distance de 28 millions d’années-lumière de la Terre.

Cet objet est l’un de ceux qui figurent dans l’édition originale du nouveau répertoire commun.

La galaxie M104, mieux connue sous le nom de Sombrero, est nommée pour sa partie centrale saillante (baljo) et la côte de matière noire (à ne pas confondre avec la « matière noire »), ce qui donne à la galaxie sa ressemblance avec un chapeau de sombrero. Selon de Vaucouleurs, l’objet est observé presque depuis la côte, le plan de la galaxie est incliné par rapport au rayon de vision à un angle de 6° sud.

En raison de son balancement central caractéristique, la galaxie est classée Sa selon la classification d’Edwin Hubble.

Le rayonnement X très fort est dû à la présence d’un trou noir d’une masse d’un milliard de masses solaires au centre de cette galaxie, selon de nombreux astronomes. Il a été classé par Hubble comme un échantillon de la galaxie Sa.

M104 est le membre principal d’un petit groupe de galaxies appelé « groupe M104″ ou « groupe NGC 4594″.

L’objet M104 est le premier des 7 objets du catalogue de Messier qui ne figuraient pas dans la deuxième (dernière) édition de 1784. En 1921, Camille Flammarion a trouvé les coordonnées et la description de cet objet dans des notes manuscrites sur l’exemplaire du catalogue appartenant à Messier et l’a inscrit sur la liste officielle au numéro 104. La notation faisait référence à une « nébuleuse très faible » dont les coordonnées sont 12h 28m 39s; – 10° 24′ 49″ et qui a été observée par Messier Pierre Meschen le 11 mai 1781. Meshene lui-même mentionne la découverte de cet objet dans sa lettre à Bernoulli, datée du 6 mai 1783.

Flammarion a tenté de comparer cette nébuleuse avec un objet astronomique connu et a découvert qu’il s’agit de la galaxie du Sombrero (NGC 4594), découverte comme le pensait William Gerschel le 9 mai 1784 et désignée par lui comme H I.43.

M104 a été le premier objet astronomique à détecter un décalage rouge anormalement élevé. En 1912, W. Slifer a découvert à l’observatoire Lowell que l’objet était en train d’être enlevé à une vitesse de 1000 km/s et qu’il se trouvait donc, selon la loi de Hubble, en dehors de notre galaxie. Slifer a également découvert la rotation de cette nébuleuse.

M104 a également été la première galaxie à trouver une bande de poussière. William Herschel a fait cette observation en 1784.

Un trou noir au milieu de la galaxie

Dans les années 1990, un groupe dirigé par John Kormendy a découvert qu’il y avait un trou noir supermassif au centre de la galaxie. Selon le TCFH (Télescope Canada-France-Hawaï) et le télescope spatial Hubble, il a été établi que la vitesse de rotation anormalement élevée des étoiles proches du centre s’explique par la présence d’un trou noir y pesant 1 milliard de masse solaire. C’est l’un des trous noirs les plus massifs actuellement détectés.

M104 Localisation dans la constellation: Vierge

Source

Si vous avez trouvé une erreur dans le texte, veuillez nous en aviser en sélectionnant ce texte et en appuyant sur Ctrl+Enter.

Suivant: M102 – Amas globulaire
Précédent: La guerre commerciale dans l’espace: les entreprises américaines contre l’Europe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rapport de faute

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs en chef: