M17 – Nébuleuse Oméga

Par: Daniel Renard | 2020-03-26

m17 - nébuleuse oméga

La nébuleuse Oméga (également connue sous les noms de cygne, fer à cheval, homard, M17 et nébuleuse NGC 6618) est la région H II de la constellation du Sagittaire.

Elle a été découverte par Jean Philippe de Chezeau en 1745. Charles Messier l’a catalogué en 1764.

La Nébuleuse se trouve dans les champs d’étoiles saturés de la constellation du Sagittaire de la galaxie de la Voie lactée.

La distance entre la Terre et la nébuleuse Oméga est estimée entre 5 000 et 6 000 années-lumière. La taille de la nébuleuse Oméga elle-même est de 15 années-lumière de diamètre. Le nuage de matière interstellaire, dont la nébuleuse fait partie, a un diamètre de 40 années-lumière. La masse totale de la nébuleuse Oméga est estimée à 800 masses solaires.

Un amas de 35 étoiles se trouve dans l’espace occupé par la nébuleuse. Le rayonnement de ces jeunes étoiles très chaudes fait briller le gaz de la nébuleuse.

Cette nébuleuse est la perle du ciel d’été. Brillante et de forme caractéristique, elle diffère de façon frappante de la plupart des autres nébuleuses diffuses en observation visuelle, avec leur aspect terne et sans contraste. Lorsqu’on l’observe aux jumelles, sa forme inhabituelle est déjà visible dans le ciel noir non éclairé. Dans l’oculaire d’un modeste télescope d’amateur, même dans un ciel pas très bon, on peut voir la silhouette d’un cygne fantôme flottant dans le ciel. Certains observateurs moins poétiques peuvent voir la silhouette d’un canard. La grande ouverture du télescope, combinée à la position élevée de l’objet dans le ciel noir méridional, permettra de voir de nombreux détails dans cette nébuleuse. Pour estimer la taille de la nébuleuse, il sera utile d’utiliser un filtre de « ciel plongeant » (tel que UHC), qui atténuera le fond du ciel et renforcera le contraste des détails.

nébuleuse oméga dans la constellation du sagittaire


Nébuleuse Oméga dans la constellation du Sagittaire

Source

Si vous avez trouvé une erreur dans le texte, veuillez nous en aviser en sélectionnant ce texte et en appuyant sur Ctrl+Enter.

Suivant: M15 – Amas Globulaire
Précédent: Le premier lancement depuis le cosmodrome de Vostochny en 2020 est prévu pour avril

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rapport de faute

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs en chef: