M54 – amas globulaire

Par: Daniel Renard | 2020-03-16

m54 - salle de bal

L’amas globulaire M54 (également connu sous le nom d’objet Messier 54 ou NGC 6715) est un amas globulaire de la constellation du Sagittaire.

La grappe a été découverte par Charles Messier en 1778 et figure dans son catalogue.

On pensait que l’amas initial se trouvait à environ 50 000 années-lumière de la Terre. Cependant, en 1994, on a découvert que M54 ne faisait probablement pas partie de la Voie lactée, mais qu’il appartenait à la galaxie elliptique naine du Sagittaire (SagDEG). Cette découverte en a fait le premier amas globulaire extragalactiques jamais découvert.

Les estimations modernes placent M54 à 87 000 années-lumière de la Terre. Cela donne une estimation d’un rayon d’accumulation de 150 années-lumière. C’est l’un des amas de ballons les plus denses, classé dans la classe III (I – le plus dense et XII – le plus fin). Sa luminosité est 850 000 fois celle du Soleil. L’amas a une valeur absolue de – 10,0.

Le M54 n’est pas l’objet le plus léger. Depuis la Russie, il n’est disponible pour l’observation que pendant les courtes nuits d’été, et même dans les régions les plus méridionales. Dans une jumelle à grande ouverture (avec des objectifs de 60-70 mm), il y a une chance de la trouver à environ un degré et demi au sud-ouest du lumineux ζ Sagittaire. Mais il est préférable d’utiliser au moins un petit télescope et une carte de recherche avec des étoiles de 10-11m. L’amas est modérément dense. Dans un télescope d’une ouverture de 150-200 mm, il est possible, dans de bonnes conditions, de résoudre quelques étoiles à étincelles à la périphérie de cet amas globulaire.

la balle m54 est dans la constellation du sagittaire

Le amas globulaire M54 se trouve dans la constellation du Sagittaire

Source

Si vous avez trouvé une erreur dans le texte, veuillez nous en aviser en sélectionnant ce texte et en appuyant sur Ctrl+Enter.

Suivant: M53 – amas globulaire
Précédent: Le premier lancement du Starliner américain CST-100 vers l’ISS a été reporté

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rapport de faute

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs en chef: