M57 – Nébuleuse de la Lyre ou Nébuleuse de l’Anneau

Par: Daniel Renard | 2020-03-15

nébuleuse planétaire m57

La nébuleuse planétaire M57 (également connue sous le nom de Nébuleuse de la Lyre, NGC 6720 ou Messier 57) se trouve dans la constellation de la Lyre. C’est l’un des exemples les plus connus et les plus reconnus des nébuleuses planétaires.

La Nébuleuse a été découverte par Antoine Darkier de Pelepuis en 1779.

« Nébuleuse de la Lyre » ressemble à un anneau légèrement allongé qui se trouve autour d’une étoile centrale. Le rayon de la nébuleuse est d’environ un tiers d’année-lumière. Si la nébuleuse n’a cessé de s’étendre à une vitesse actuelle de 19 km/s, son âge peut être estimé à environ 5500 ans.

La nébuleuse se trouve à 0,61 kiloparsek (2000 années-lumière) de la Terre. M57 est éclairé par une naine blanche dont la taille de l’étoile visible est de 15,8. Il a été découvert en 1800 par Frederick von Han.

La Nébuleuse de la Lyre est l’un des observatoires astronomiques amateurs les plus populaires. Et cette popularité est bien méritée. La nébuleuse est brillante, clairement visible même à la lumière des villes, disponible pour l’observation à presque tout moment de l’année (bien qu’elle soit meilleure en été), et une forme inhabituelle caractéristique pour les objets dans l’espace profond.

M57 se trouve entre γ et β Lyra même dans des jumelles puissantes. Elle est visible sous la forme d’une tache elliptique aux bords assez nets. Dans un télescope à ouverture modérée (80-127 mm) à fort grossissement, la baisse de luminosité au centre de la nébuleuse est bien perceptible, ce qui donne au M57 l’aspect d’un anneau de fumée ovale. Selon les experts en observations médicales au microscope, le M57 est semblable en apparence à un érythrocyte.

L’étoile centrale qui illumine la nébuleuse est très faible – seulement 15m et pour la voir, il faut un instrument très solide avec une ouverture d’au moins 400-450mm. Certains observateurs affirment qu’une ouverture aussi grande permet de saisir la différence de ton de l’anneau intérieur et extérieur (verdâtre et rosâtre). Le même télescope devra être à la limite de sa perméabilité pour pouvoir observer à quatre ou cinq minutes angulaires au nord-ouest de la galaxie M57 la galaxie mate IC 1296 avec une luminosité de 14,3 m.

Nébuleuse de la Lyre m57 dans la constellation de la lyre

Nébuleuse de la Lyre M57 dans la constellation de la Lyre

Source

Si vous avez trouvé une erreur dans le texte, veuillez nous en aviser en sélectionnant ce texte et en appuyant sur Ctrl+Enter.

Suivant: M56 – amas globulaire
Précédent: Le premier lancement commercial du cosmodrome de Vostochny aura lieu en 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rapport de faute

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs en chef: