M8 – Nébuleuse de la Lagune

Par: Daniel Renard | 2020-03-30

m8 - nébuleuse de la lagune

Nébuleuse de la Lagune (également connue sous les noms de M8 et NGC 6523) est un nuage interstellaire géant et une zone H II dans la constellation du Sagittaire. Elle a été découverte par Guillaume Le Gentil en 1747.

Caractéristiques intéressantes

Située à une distance de 5200 années-lumière, la nébuleuse du Lagon est l’une des deux nébuleuses formatrices d’étoiles peu visibles à l’œil nu aux latitudes moyennes de l’hémisphère nord. Vue à travers des jumelles, la lagune apparaît comme un nuage ovale clairement délimité avec un noyau évident ressemblant à une fleur d’étoile pâle. La Nébuleuse contient un petit amas d’étoiles qui se superposent à elle, faisant de la lagune l’une des attractions du ciel nocturne d’été.

m8 - nébuleuse de la lagune

La nébuleuse du Lagon occupe une surface de 90″ sur 40″ dans le ciel, ce qui, avec une distance calculée de 5 200 années-lumière, donne des dimensions réelles de 140 sur 60 années-lumière. La nébuleuse contient un certain nombre de globules, sombres nuages de matière protostellaire qui s’effondrent, dont les plus remarquables ont été catalogués par E. E. Barnard sous les numéros B88, B89 et B296.

m8 - nébuleuse du lagon

En été, cette nébuleuse diffuse et lumineuse dans le ciel sombre des montagnes ou des campagnes est visible à l’œil nu. A l’aide de jumelles ou d’un petit télescope, on peut voir clairement un nuage lumineux de forme obscure avec un amas d’étoiles sur le côté. Dans un télescope à plus grande ouverture (diamètre de 120-150 mm) utilisant des filtres « dip sky » (UHC, UHC-S et similaires), la distribution du gaz dans la nébuleuse semble plus structurelle, il y a une ombre sombre de la nébuleuse de poussière divisant la lumière en deux parties. En fait, le nom de la nébuleuse et doit son origine à cette corniche sombre, qui ressemble à un golfe marin sombre entouré de terre (nébuleuse lumineuse) avec les lumières de la ville sur le rivage (étoiles de l’amas). À une ouverture plus grande du télescope (et, par conséquent, à un grossissement plus important), les détails de la nébuleuse se développent, par exemple, au centre de la nébuleuse devient visible un nœud de gaz incandescent particulièrement brillant en forme de sablier.

Pour une meilleure impression des observations de M8, il faut les faire à l’abri des lampadaires les nuits sans lune. Mais même ainsi, il ne faut pas se fier à des images contrastées et colorées comme celles qui sont montrées. L’œil humain n’est pas capable d’accumuler longtemps la lumière comme les autres photorécepteurs, et au crépuscule, il perd sa sensibilité au rouge (la principale plage de luminosité M8). Ainsi, la nébuleuse, si spectaculaire sur les photos, sera visible sous la forme d’un nuage grisâtre non contrasté, dont les détails devront être recherchés pendant longtemps.

Le retrait des lumières de la ville, l’adaptation des yeux à la lumière, les filtres dipskay et les oculaires grand angle seront d’une grande aide.

Nébuleuse de la Lagune dans la constellation du sagittaire


Nébuleuse de la Lagune dans la constellation du Sagittaire

Source

Si vous avez trouvé une erreur dans le texte, veuillez nous en aviser en sélectionnant ce texte et en appuyant sur Ctrl+Enter.

Suivant: M4 – Amas Globulaire
Précédent: Ouverture de 20 nouveaux satellites près de Saturne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rapport de faute

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs en chef: