« Roscosmos prévoit de réduire le nombre de lancements habités vers l’ISS

Par: Daniel Renard | 2020-04-10

La Fédération de Russie n’enverra que deux vaisseaux spatiaux Soyouz habités à la Station spatiale internationale en 2020, contre quatre lancements les années précédentes, selon les documents dont dispose RIA Novosti auprès d’une des entreprises de la corporation d’État, le courtier d’assurance RK Insurance.

Depuis 2009, la Russie envoie chaque année quatre navires « Soyouz » avec leur équipage à la station. Le nombre de lancements sera réduit, car à partir de 2020, les navires américains devraient commencer à voler vers l’ISS.

Selon les documents de « RK-Insurance », les lancements sont prévus pour les deuxième et quatrième trimestres de 2020. En plus de deux navires avec équipage, trois camions « Progress MC » se rendront à la station en 2020. Le nombre de navires de transport restera le même. En 2019, deux « Progress » ont déjà volé vers l’ISS, le lancement du troisième est prévu pour la fin de l’année.

En 2011, les États-Unis ont cessé de faire voler leur navette spatiale vers l’ISS. Depuis lors, la Russie est le seul pays à avoir mis en place des missions habitées dans l’espace. Cependant, les États-Unis ont déjà développé de nouveaux vaisseaux habités pour envoyer des astronautes à la station: Crew Dragon – la société SpaceX et Starliner – Boeing.

Le Roscosmos et la NASA négocient actuellement le vol croisé de leurs astronautes et des astronautes de leurs vaisseaux respectifs.

Source: RIA.RU

Source

Si vous avez trouvé une erreur dans le texte, veuillez nous en aviser en sélectionnant ce texte et en appuyant sur Ctrl+Enter.

Suivant: Un astéroïde voyou de 300 kilomètres a été détecté dans le système solaire
Précédent: Les astronomes ont photographié un rare double astéroïde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rapport de faute

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs en chef: