Roskosmos adapte l’Eagle pour un missile Soyouz-5

Par: Daniel Renard | 2020-04-02

Roskosmos continuera d’adapter le nouveau navire habité « Eagle » pour le lancement sur la fusée porteuse « Soyuz-5″, malgré la décision de le transférer sur le missile « Angara-A5P », selon des documents sur le site des marchés publics.

En septembre 2019, le PDG de Roscosmos, Dmitry Rogozin, a annoncé que l’Eagle sera testé en vol sur une fusée Angara-A5P de classe lourde du cosmodrome de Vostochny, et non sur une fusée Soyuz-5 de Baïkonour comme prévu précédemment.

Dans les documents de la société d’État lors de la passation des marchés publics, il est noté que le développement de l’esquisse de conception du complexe spatial avec le navire « Eagle » et une fusée de classe moyenne « Soyouz-5″ sur Baïkonour, qui a commencé en décembre 2018, doit se poursuivre et s’achever d’ici octobre 2020.

Le premier lancement d’essai du navire Orel est prévu pour 2023 sur la fusée Angara-A5P depuis le site de lancement de Vostochny. Un vol sans équipage est prévu pour 2024 et un vol avec équipage pour la station spatiale internationale en 2025. Des vols sont également prévus pour Angara en 2026 et 2027, et pour le premier lancement de la fusée super lourde Yenisei en 2028. En même temps, en 2028, les essais en vol du navire devraient être achevés et son exploitation commencée. En 2029, il est prévu de faire voler la Lune, et en 2030 – l’atterrissage des cosmonautes russes à sa surface.

Source: RIA.RU

Source

Si vous avez trouvé une erreur dans le texte, veuillez nous en aviser en sélectionnant ce texte et en appuyant sur Ctrl+Enter.

Suivant: Les astronomes ont reçu des preuves de la migration des astéroïdes
Précédent: Le télescope Hubble a capturé l’autodestruction d’un astéroïde géant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rapport de faute

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs en chef: