Un télescope de l’ISS a détecté une libération d’énergie provenant des coins de l’univers

Par: Marcel Fabre | 2020-03-25

Il y a quelques mois, le télescope NICER ou Niceer, installé sur l’ISS en 2017 et conçu pour surveiller les pulsars, a pu détecter un signal extrêmement puissant et inattendu provenant du pulsar milliseconde J1808.

Les scientifiques ont été déconcertés par la nature d’une épidémie aussi forte. Pendant tout ce temps (et le signal a été enregistré le 19 août 2019), les astrophysiciens ont essayé de comprendre ce qui a provoqué une telle libération de pulsar d’énergie.

Enfin, le 23 octobre 2019, un article présentant les résultats de la recherche est paru dans la revue scientifique américaine populaire.

Selon le chef du groupe de recherche Peter Bult (Goddard Space Flight Center), cette explosion a été provoquée par une salve de rayons gamma – une libération d’énergie à grande échelle causée par l’accélération de l’hydrogène instable dans le disque d’accrétion du pulsar.

L’hydrogène gazeux, selon les chercheurs, a été tiré par un pulsar de la naine brune, qui est son compagnon et forme un double système avec J1808.

En conséquence, la limite d’Eddington a été dépassée et le taux d’accrétion supercritique a été atteint, et sous la pression du rayonnement, le flux intensif d’hydrogène du disque d’accrétion du pulsar a commencé.

Ce pic de rayons X était le télescope le plus brillant de l’histoire de l’observation du « Nayser ».

Source

Si vous avez trouvé une erreur dans le texte, veuillez nous en aviser en sélectionnant ce texte et en appuyant sur Ctrl+Enter.

Suivant: M20 – Nébuleuse Trifide
Précédent: M21 – amas ouvert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rapport de faute

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs en chef: